post
post

VALORISATION DES ESPÈCES ANIMALES À CYCLE COURT POUR L’AMÉLIORATION DES REVENUS DES GROUPES VULNÉRABLES : L’EXPÉRIENCE DU PASA LOUMAKAFF DANS LES RÉGIONS DE LOUGA, MATAM ET KAFFRINE

25 septembre 2019 240 295

Le Projet d’Appui à la Sécurité alimentaire (PASA) appuie les groupes vulnérables, les femmes, les jeunes et les organisations d’éleveurs dans sept (07) départements des trois régions de Louga, Matam et Kaffrine (Louga, Linguère, Ranérou, Kaffrine, Birkilane, Malèm Hodar et Koungheul). Ces zones sont caractérisées par une forte pénétration de la pauvreté et une vulnérabilité au changement climatique.La valorisation des espèces à cycle court permet une lutte efficace contre la pauvreté. Il s’agit de mettre en place des poulaillers, des bergeries, de promouvoir l’embouche bovine et des étables laitières.