post
post

Assemblée générale constitutive de l’Interprofession Oignon du Sénégal (IPOS)

08 août 2019 425 447

Description

Mamadou BA, dit « Diamyodi », porté à la tête de l’IPOS pour un mandat de trois ans.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa BALDE a présidé le jeudi 18 juillet au Centre forestier de Recyclage de Thiès,l’Assemblée générale constitutive de l’Interprofession Oignon du Sénégal (IPOS). 

L’IPOS est le fruit de la volonté des acteurs de la filière oignon, regroupés dans diverses organisations professionnelles, de disposer d’un cadre de concertation en vue de négocier entre opérateurs, acteurs, partenaires et Etat, des accords favorables à l’interprofession.

Avec l’Assemblée générale constitutive de Thiès, l’IPOS qui existe depuis le 2 novembre 2011 prend l’option de revenir à l’orthodoxie de la Loi d’Orientation agro-sylvo-pastorale (LOASP) et du décret 2008-1260 portant reconnaissance, organisation et fonctionnement des Organisations interprofessionnelles agricoles. 

Le processus de restructuration de l’IPOS, conduit avec l’appui financier et méthodologique du Fonds national de Développement agro-sylvo-pastoral (FNDASP) et de ICCO Coopération, est passé par les étapes essentielles suivantes :  

  1. L’atelier diagnostic de la filière et de l’élaboration de la feuille de route de structuration de l’IPOS, 
  2. La campagne d’information et de sensibilisation par les leaders de l’IPOS dans la vallée du fleuve Sénégal, dans la zone des Niayes et dans la Zone spéciale,
  3. L’étude de l’état des lieux, identification et caractérisation des organisations, 
  4. La mise en place des sous-collèges de producteurs des Niayes, de la Vallée et de la zone spéciale qui a abouti à l’Assemblée générale constitutive du Collège national des Producteurs et 
  5. La mise en place des sous-collèges de commerçants suivie de l’Assemblée générale constitutive du Collège national des Commerçants qui prend en compte les importateurs d’oignons.

En prélude à l’Assemblée générale facilitée par le Président d’Honneur du CNCR, Mamadou CISSOKHO, un atelier méthodologique préparatoire s’est tenu pour la proposition d’un bureau consensuel. 

​​​​​​​